vendredi 28 janvier 2011

Rosas Epiphanie Janvier 2011

Après un mois de décembre très froid, comme sur une bonne partie de l'Europe, l'année 2011 commence sous de doux hospices météo.

Il a fait tout de même bien froid à Noël, ce qui devrait nous présager un beau temps à Pâques, puisque l'on dit " Noël au balcon, Pâques aux tisons". Espérons que le contraire est vrai.

En tous cas, l'Epiphanie a bénéficié d'un temps très doux et très agréable.

C'est une fête très importante en Espagne car c'est le jour où les Rois Mages apportent les cadeaux.

Bien entendu les enfants reçoivent aussi des cadeaux en décembre grâce à la coutume Catalane du "Caga Tio", et à Noël. Vous comprenez pourquoi il y a tant de magasins de jouets  en Espagne !

Ce qui est fantastique pour les enfants, c'est que le 5 janvier au soir, ils voient arriver les Rois Mages. Ils se pressent autour de la Cavalcade des Rois, munis de lampions, et souvent d'une petite lettre qu'ils tenteront de leur donner.

Les Rois, très sympathiques, lorsqu'ils descendent de leur char ne sont pas avares d'accolades ou de saluts - en Catalan - pour les enfants.

A Rosas, les Rois arrivent par la mer vers 19 h. Ils débarquent en face de la Rambla.
Ils sont précédés de musiciens et de valets porteurs de torches . Ils sont accompagnés par des serviteurs, de "soldats" munis de tromblons qui tient de gros confettis et de leur harem.
Ils embarquent chacun dans l'un des wagons de l'Orient Express.

 La cavalcade se termine par un chariot où depuis lequel de joyeux lurons bombardent la foule, ravie, de petits bonbons qu'ils puisent sans discontinuer dans leur char. Dans la foule, grands et petits, se précipitent pour ramasser le précieux butin.

La Cavalcade va jusqu'à la Mairie où Mme le Maire reçoit les Rois qui apparaissent au balcon.

Ensuite ils regagnent leurs chars et la Cavalcade repart vers la place Frederic Rahola où les festivités continuent pour les enfants.
























Ou bien allez voir sur mon site ci-dessous :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire