vendredi 1 février 2013

Samedi 26 janvier 2013, Marché de Figueres et Castel de Peralada


Profitant d'un beau temps doux, balade à Figueres.



Nous nous garons dans le parking souterrain de la Plaça Catalunya.


C'est le grand marché : sur la Plaça Catalunya et sur la Plaça del Gra.



 Les fleurs, magnifiques nous accueillent en premier.


 Les fruits et légumes de saison, et de la région le plus souvent, tous plus beaux les uns que les autres, nous donnent envie de las cuisiner et de les manger.



Il y a tout ou presque dans cette quincaillerie de marché.



Les plants de salades, d'oignons et de légumes, prêts à repiquer,
 nous rappellent que nous allons vers le printemps.



Marché Plaça del Gra



 Les charcuteries et les fromages....

Pour manger, nous allons à deux pas, à la carrer de Sant Llatzer, 16, au restaurant l'Ou d'Or.





 Ce restaurant dispose de plusieurs salles, et d'un jardin, ouvert à la belle saison.
Il est conseillé de réserver ou d'arriver à l'ouverture, car beaucoup de gens 
connaissent cette bonne adresse.
Il faut choisir, une entrée, un plat et un dessert.
Tarifs, en semaine : 12.20+ IVA , le vendredi soir et le samedi toute la journée : 15,20 + IVA
Les plats du jour sont sur le site du restaurant, ainsi qu'un plan d'accès.



Pour réserver : 972 50 37 65
Horaires: de lundi à samedi de 13:00 a 15:30
 et de 20:00 a 23:00.
Fermé : Dimanche, et jours fériés.
Fermé pour les vacances : du 23 décembre au 14 janvier.
Site ici en catalan et en espagnol:




Salade avec des fruits et du camembert


Salade avec des crevettes


Merlu à la plancha


Seiches à la plancha


Tarte aux pommes


Crêpe avec de la glace et du coulis de chocolat

Nous allons ensuite vers Peralada.

Il y a de multiples lieux à visiter à Peralada.
 Cette fois-ci nous allons à une visite guidée du musée du Castell de Peralada

Pour aller à Peralada, depuis la NII, il faut prendre la direction de Portbou, la N260.
Nous roulons en direction des Albères, le massif montagneux qui termine la chaîne des Pyrénées, avec des altitudes plus basses, et une végétation méditerranéenne. Elles se jettent dans la mer entre Cerbère et Portbou.



 Après la borne kilométrique 32, il y a un panneau annonçant Peralada.
 Attention, il faut prendre la voie de droite,
 mais il ne faut tourner à droite qu'après le pont:



Nous voici sur la route de Peralada. En arrivant nous tournons à gauche.


Nous passons sous ce pont qui relie le deux parties du jardin du Castell. 
Il ne se visite que du 1° avril au


 Il faut se garer dans l'un des parkings proposés, car on ne peut circuler dans la vieille ville.
Il y a des plans pour vous aider à vous repérer.
Pour faire la visite guidée, il faut se rendre Place del Carme, au repère 4 sur le plan ci-dessus.
Il faut s'y trouver aux heures des visites guidées. Voici les horaires suivant la période :








 Très bons produits dans cette boulangerie Place del Carme.


 C'est sur cette place devant le portail grillagé du couvent
 que l'on attend pour les visites guidées.


 Voici les photos de notre visite. Nous avons eu une visite guidée en français.
Le cloître :








 Quand vous visiterez, demandez au guide pourquoi
 il y a des pierres tombales un peu partout.

La bibliothèque est immense et contient plus de 
80.000 volumes, dont 200 incunables.
Actuellement, jusqu'au printemps, y sont exposés des objets et tableaux venant de Majorque, appartenant à la famille propriétaire du château au 19° siècle.

Ce château appartient et a toujours appartenu à des propriétaires privés.
L'histoire du château est très fournie, mais on peut noter que le château a appartenu à une famille française qui en a "repris possession" lors de la loi de séparation des biens de l'église et de l'état espagnol eau 19° siècle ( si j'ai bien compris).

La bibliothèque est ouverte le matin de 10 à 13 h pour ceux qui désirent faire des recherches dans ces livres.



Un livre manuscrit sur un lutrin.



L'église du couvent


Le plafond de l'église avec des caissons en bois sculptés.


 Dans l'une des chapelles, à la place des pierres, c'est un enduit peint imitant parfaitement les pierres. mais comme il se détache dans l'une des chapelles, on peut à la fois s'en rendre compte et apprécier le travail de peinture du trompe l'oeil.



 Visite de l'immense salle du musée comportant une impressionnante collection de céramiques et de verres. Objets collectionnés par Miguel Mateu,
 qui a acheté le domaine en 1923.



 Le cloître à la tombée de la nuit.






 Nous descendons ensuite dans le musée du vin.
Cet immense tonneau servait de stand de vente des vins de la propriétés, lors de foires.
Au fond, à gauche, un tableau en trompe l'oeil. Il semble que le personnage sorte la main du cadre pour nous tendre un verre.



Après la visite, on peut aller déguster du vin au magasin.

Ce couvent a une riche histoire que vous fera découvrir votre guide.
Nous avons beaucoup appris et découvert, et vu de très belles pièces de musée.

Merci à notre charmante et compétente guide qui nous a fait faire une excellente visite en français et a répondu à toutes nos questions.


Ici, des informations pratiques en français, et dessous en catalan :

http://www.spain.info/fr/conoce/monumentos/girona/castillo_de_peralada.html

http://www.museucastellperalada.com/



Ou bien allez voir sur mon site ci-dessous :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire